Dix artistes handicapés célèbres

Dix artistes handicapés célèbres

Certains artistes handicapés sont très célèbres, et nous étonnent encore aujourd’hui avec des œuvres incroyables. Une preuve de plus, s’il en fallait, que les artistes en situation de handicap sont des artistes à part entière.

Parmi tous ceux qui pourraient être cités, en voici 10 dont le talent et les qualités de leur travail sont unanimement reconnus.

Rousseau : L’auteur des “Confessions” se plaignaient de nombreux maux, et il est encore jusqu’à maintenant difficile de donner avec précision un nom sur son handicap. Cependant, plusieurs médecins croient savoir que Rousseau souffrait de porphyrie aigue, une maladie affectant le système nerveux central. Le philosophe écrivait sur sa maladie “Je naquis infirme et malade ; je coûtais la vie à ma mère et ma naissance fut le premier de mes malheurs…”

Beethoven : Compositeur génial, Beethoven était pourtant sourd. Il n’était pas sourd de naissance mais l’est devenu très rapidement, pour des raisons encore ignorées. A cause de ce handicap, Beethoven a sombré dans la dépression et s’est isolé de ses amis. Aujourd’hui, on retient surtout son incroyable talent et ses musiques inspirantes.

Van Gogh : L’un des plus grands peintres de tous les temps souffrait de maladie mentale. Schizophrène et bipolaire, il est pris pour un fou lorsqu’il se coupe l’oreille gauche au cours de l’une de ses crises, il se suicidera sept mois plus tard. Alors qu’il n’avait vendu que très peu d’œuvres de son vivant, Van Gogh verra son talent reconnu dans les années 30. Désormais, il est considéré comme un artiste de génie.

Toulouse Lautrec : Peintre, dessinateur et illustrateur français, Toulouse Lautrec est atteint de pycnodysostose, une maladie qui l’empêche de grandir et qui rend ses os très fragiles. Il dédia sa vie à son art et devint peintre postimpressioniste. “L’âme de Montmartre”, comme certains l’appelaient, décrit la vie parisienne et ses excès, à travers la vie du Moulin Rouge, et d’autres cabarets et théâtres. Un musée lui est entièrement consacré à Albi, ville où il est né.

Frida Kahlo : La peintre mexicaine est atteinte de polimyélite depuis l’âge de six ans. Aggravé par un accident de la route, son état l’oblige à rester allongée dans son lit ou dans un fauteuil roulant. Pour vaincre l’ennui et la douleur, elle peint et écrit dans de nombreuses revues depuis chez elle. Son oeuvre, majoritairement peinte en position allongée, s’articule principalement autour des cris du corps : avortement, sexualité, chair blessée, souffrances…

Glenn Gould : Glenn Gould a été un compositeur, pianiste écrivain canadien, célèbre pour ses interprétations au piano du répertoire de Jean-Sébastien Bach. Autiste atteint du syndrome d’Asperger, Glenn Gould a pu s’exprimer à travers la musique. S. Timothy Maloney, directeur de la Division de la musique de la Bibliothèque nationale, dira de lui : « Glenn Gould mérite notre profonde sympathie pour s’être si bien débrouillé, et notre profonde admiration pour avoir développé et mis en œuvre, face à l’incompréhension et à l’opprobre générales, tant de techniques pour s’en sortir sans l’intervention ni le soutien des autres. Indépendamment de ses réalisations professionnelles uniques, ses réalisations personnelles représentent un véritable triomphe de l’esprit. »

Petrucciani : Pianiste et compositeur de jazz, Petrucciani est handicapé de naissance à cause d’une ostéogenère imparfaite, qui rend ses os particulièrement fragiles. Interprète de renommée mondiale, il se produit dans plusieurs villes de tous les continents. Son jeu est caractérisé par une remarquable indépendance des mains gauche et droite et une vitesse d’exécution exceptionnelle.

Ray Charles : Depuis l’âge de 7 ans, ce chanteur compositeur et pianiste est complètement aveugle. Malgré ce handicap, Ray Charles est devenu une star internationale du jazz, gospel, blues et country. Il est considéré comme l’un de pionniers de la soul, et on retrouve son influence musicale chez de nombreux artistes.

Alicia Alonso : Danseuse et chorégraphe cubaine, Alicia Alonso dirige aujourd’hui le Ballet national de Cuba. Dès ses 19 ans, elle devient en partie aveugle, mais persévère dans la danse. Grâce aux lumières, elle parvient à s’orienter, et travaille avec ses partenaires pour qu’ils se trouvent exactement où elle pense lors des représentations. Depuis 2002, elle est aussi ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO pour sa contribution au développement et à la sauvegarde de la danse classique.

Pascal Duquenne : Atteint du syndrome de Down, cet acteur belge est passionné par les arts du spectacle. Après avoir intégré une troupe belge de danse et théâtre, il est repéré par un cinéaste qui lui permettra de faire ses débuts au cinéma. En 1996, son travail est consacré par le Festival de Cannes qui lui offre le Prix d’interprétation masculine pour son rôle dans le film Le Huitième Jour, où il interprète un jeune homme atteint du même syndrome que lui.

shares