Quand la technologie vient au service du handicap

Quand la technologie vient au service du handicap

A l’occasion du CES (Consumer Technology Association) qui a lieu à Las Vegas chaque début d’année, nous avons souhaité revenir sur ces innovations en faveur du handicap, souvent présentées lors de cet événement mondial, véritable référence en matière d’innovation électronique.

 

  • Gyrolift, le premier dispositif de mobilité basé sur un gyropode

A l’aide des mouvements du buste, il permet de se déplacer sur deux roues parallèles.
Cet engin est plus léger qu’un fauteuil électrique classique et permet à son utilisateur d’être quasiment en position debout.  « Permettre aux personnes à mobilité réduite de se lever, c’est leur redonner une autonomie », explique Maxime Giraux, directeur financier de Gyrolift.

Démonstration :

En savoir plus

 

  • Charlie, un robot qui aide le personnel médical

C’est le compagnon connecté des patients et du personnel de santé. Il peut accompagner et guider les patients à l’intérieur d’un service hospitalier, entrer en contact avec un médecin grâce à un système de visioconférence, apporter des informations concrètes concernant la topographie des lieux, mais aussi sur le parcours médical des patients. Les premiers robots devraient être fabriqués d’ici mi-2019.

En savoir plus

 

  • Voir le son avec Smart Ear


© Facebook Smart Ear

Non, ce n’est pas de la science-fiction. L’entreprise française à l’origine de cette innovation a imaginé un dispositif qui permet aux personnes sourdes et malentendantes d’être averties des bruits du quotidien. Au moindre son, cette oreille intelligente émet des signaux lumineux en fonction du bruit concerné. Le boîtier reconnaît pour l’instant jusqu’à 30 sons, associés à autant de couleurs différentes. Par exemple, si l’alarme incendie se déclenche, Smart Ear flashe en rouge. Une initiative intéressante quand on sait qu’il y a entre 5 et 7 millions de personnes malentendantes en France.

En savoir plus

 

  • Une sonnette intelligente

Le concept ? Répondre à ses visiteurs, quel que soit l’endroit où l’on se trouve. Elle est dotée d’une caméra permettant de détecter la présence d’un humain, et donc de filmer une personne qui se présente devant sa porte. Pour voir son interlocuteur, discuter et lui ouvrir (ou non), il suffit d’utiliser l’application spécialement conçue pour mobile.

Une manière d’avoir plus d’autonomie !


© Le Figaro

En savoir plus

 

  • Prothèses de main bioniques


© 3D Natives

L’entreprise anglaise Open Bionics développe depuis 2014 des prothèses de mains bioniques imprimées en 3D. Sa promesse ? “Transformer les personnes handicapées en super-héros”. Son mode de conception permet une vitesse de fabrication très rapide (1 semaine), et à moindre coût, environ 1 000 £ soit 1 370 €). Moins sophistiquée qu’une vraie prothèse, il s’agit toutefois d’une alternative intéressante !

En savoir plus

 

Bien que ces innovations ne soient pas encore toutes commercialisées et accessibles au plus grand nombre, il est encourageant de voir des start-up investir en faveur de causes telles que le handicap. Qui sait ce que l’avenir nous réservera ?

 

shares