Vivatech 2019 : une édition riche en innovations dédiées à l’inclusion du handicap par la technologie

Vivatech 2019 : une édition riche en innovations dédiées à l’inclusion du handicap par la technologie

Viva Technology est le rendez-vous international des startups et de l’innovation à ne pas rater en France. Chaque année, le salon accueille un nombre plus important de curieux : cette année ce ne sont pas moins de 100 000 visiteurs qui ont répondu présents. Fort de cet engouement, le salon s’impose de plus en plus comme un moyen pour les entreprises de faire connaître leurs projets.

Parmi les stands aux projets tous plus futuristes les uns que les autres, plusieurs étaient en lien avec le handicap. Entre la présence de l’association Handitech, les innovations destinées à faciliter l’accès au numérique ou celles en faveur de l’autonomisation des personnes à mobilité réduite, l’édition 2019 de Vivatech a fait la part belle aux nouveautés liant handicap et technologie. Retour sur quelques projets novateurs destinés à dépasser le handicap.   

Un espace dédié à l’association Handitech pour valoriser le réseau des entrepreneurs de la tech for good 

 S’il y a bien une preuve indéniable que l’utilisation de la technologie pour favoriser l’inclusion du handicap prend de l’ampleur, c’est bien la présence de l’association Handitech à la dernière édition de Vivatech.

Cette jeune association a été fondée sur l’initiative de JobinLive et CGI, en partenariat avec Bpi France et l’association APF France Handicap (Association des paralysés de France) en 2018 et a déjà fait beaucoup parlé d’elle, notamment en raison des prix qu’elle décerne aux entrepreneurs développant des projets en faveur du handicap.

De façon générale, Handitech s’est donnée pour objectif de fédérer et promouvoir l’ensemble des acteurs qui innovent et soutiennent les innovations pour améliorer le quotidien des personnes atteintes d’un handicap. Ses fondateurs sont convaincus que les projets technologiques, dont l’IA et la robotique peuvent permettre de dépasser le handicap.

Sa présence à Vivatech a donc été l’occasion de présenter son réseau de 300 startups qui travaillent à l’amélioration du quotidien des personnes en situation de handicap ou en perte d’autonomie, en proposant différentes animations, comme l’utilisation de robots pour sensibiliser à la tech for good.

Les innovations destinées à faciliter l’utilisation des outils numériques des personnes en situation de handicap

A la dernière édition de Vivatech, un certains nombres d’entreprises développant des solutions destinées à faciliter l’utilisation des outils numériques par les personnes vivant avec un handicap étaient présentes.

Parmi les entreprises ayant développé des outils numériques spécifiques aux problèmes des personnes en situation de handicap se trouvait FACIL’iti. Cette startup a développé une solution d’accessibilité numérique qui modifie l’affichage visuel des sites pour prendre en compte certains handicaps, comme le handicap visuel, moteur ou cognitif de l’internaute. FACIL’iti se présente donc comme une solution d’accessibilité numérique qui adapte l’affichage d’un site Web en fonction des besoins de confort visuel, moteur ou cognitif de l’internaute.

Dans ce même domaine, la startup Biomarel est particulièrement prometteuse. Cette jeune pousse a développé un dispositif électronique appelé BMConnect qui permet aux personnes atteintes d’un handicap moteur de contrôler un ordinateur, une tablette ou un smartphone. En pratique, le dispositif BMConnect se présente sous la forme d’un casque, d’un appareil à accrocher sur le bras ou à fixer aux lunettes qui permet d’actionner un bras optique. Ce dernier offre ensuite la possibilité de cliquer sur le clavier de l’ordinateur, la tablette ou le smartphone pour naviguer sur le web.

Les innovations utilisant l’intelligence artificielle pour faciliter le quotidien des personnes à mobilité réduite

En dehors de la facilitation de l’accès aux outils numériques à destination des personnes en situation de handicap, d’autres structures ont misé sur l’intelligence artificielle ou la robotique pour développer des services destinés à améliorer la qualité de vie des personnes présentant certaines pathologies motrices.

Parmi ces entreprises présentes à la dernière édition de Vivatech il y avait la startup à l’origine du projet When Your Eyes Speak. Le projet est destiné à améliorer la qualité de vie des patients atteints de maladies paralysantes empêchant la communication, en particulier la maladie de Charcot. Cette pathologie neurodégénérative paralyse progressivement le malade, au point de l’empêcher de parler mais ses yeux conservent leur capacité à cligner. C’est pourquoi, WYES a développé une lunette munie de capteurs infrarouges, capable de détecter les clignements des yeux. Cette lunette est connectée à une tablette et une application qui permet au malade de répondre par oui ou non, mais aussi de sélectionner des lettres pour former des phrases et se faisant, continuer à communiquer avec son entourage.

Pour faire face aux problèmes de motricité, l’entreprise brésilienne Hoobox Robotics a de son côté misé sur l’intelligence artificielle et la reconnaissance faciale pour équiper des fauteuils roulants. Cette startup a créé un kit de reconnaissance facial appelé Wheelie, qui se fixe sur les fauteuils et permet d’en contrôler l’usage grâce aux expressions du visage. Le fonctionnement de Wheelie est le suivant : pour faire avancer le fauteuil, il faut exprimer une expression faciale prononcée paramétrée au préalable sur un boîtier disposé sur le fauteuil à hauteur du visage. Ainsi, un haussement de sourcils peut faire avancer le fauteuil, tandis qu’un sourire le fera reculer et un froncement de sourcils le fera tourner à droite ou à gauche.

Ces nombreux projets témoignent du dynamisme des start-ups pour favoriser le quotidien des personnes en situation de handicap grâce aux outils digitaux, à l’intelligence artificielle ou la robotique. Les inventions présentées à Vivatech 2019 sont plus que prometteuses pour dépasser certains handicaps ou du moins pour faire du quotidien des personnes atteintes d’un handicap un quotidien plus proche de celui des personnes valides. On ne peut qu’espérer à l’avenir qu’encore plus d’innovations dédiées au handicap soient présentes à cet événement majeur des amoureux de la technologie.

Crédit image : Unsplash.

shares