Favoriser le vivre ensemble quel que soit l’âge et le handicap : retour sur le spectacle réalisé pour l’IADES à Dourdan

Favoriser le vivre ensemble quel que soit l’âge et le handicap : retour sur le spectacle réalisé pour l’IADES à Dourdan

En parallèle de la semaine pour l’emploi des personnes en situation de handicap, à Dourdan, petite ville de l’Essonne, l’association IADES a décidé d’organiser du 12 au 22 novembre une série d’évènements sur le thème du handicap regroupée sous l’appellation « Vivre Ensemble, la Dizaine de l’Inclusion ». A cette occasion, La Possible Echappée a eu le plaisir de participer à la réalisation d’un spectacle pas comme les autres. Retour sur ce projet artistique porteur d’un message fort.  

« Vivre Ensemble, la Dizaine de l’Inclusion » : une initiative locale de l’IADES pour changer le regard sur le handicap

L’IADES (Inter Association Dourdan Essonne Sud) est une association née du rapprochement l’APAEI Essonne Sud et de l’AHDC en 1984, située à Dourdan, petite ville de l’Essonne à mi-chemin entre la capitale et Chartres.

L’association s’est donnée pour mission de créer et gérer des établissements locaux destinés à accompagner les adultes en situation de handicap. Très investie, elle gère à la fois un ESAT (établissement de services et d’aide par le travail), un foyer de vie, un foyer d’hébergement et de service d’accompagnement à la vie sociale, un foyer d’accueil médicalisé et un centre d’activités de jour pour tous.

Forte de son expérience avec les adultes en situation de handicap et consciente de la nécessité de changer le regard souvent stigmatisant sur le handicap, l’IADES a décidé d’organiser, du 12 au 22 novembre dernier, une série d’évènements sur ce thème. Cette initiative appelée « Vivre Ensemble, la Dizaine de l’Inclusion » avait pour objectif de sensibiliser à la situation des personnes atteintes de handicap, en illustrant leur désir de vivre au cœur de la société en sortant des murs de leur institution.

Ainsi, pendant dix jours, les dourdannais ont pu bénéficier d’évènements culturels très variés : conférences, exposition de peintures et sculptures, ciné-débats, projections de court-métrages et de films, théâtre, concert et spectacle co-produit par des danseurs amateurs en situation de handicap et des jeunes de la commune. A cette occasion, l’IADES a fait appel à La Possible Échappée pour monter un spectacle de grande qualité où chaque participant pouvait se rencontrer en dialoguant par le mouvement et créer des liens en dansant, en acceptant les possibles de chacun.

Un spectacle inclusif mêlant valides et non-valides, adolescents et adultes, initié par l’IADES et Point Jeunes avec le soutien de La Possible Echappée

Pour ancrer l’initiative dans une perspective véritablement locale, l’IADES a souhaité monter un spectacle faisant intervenir des adultes en situation de handicap et des adolescents de la commune. Pour cela, elle a fait appel à Point Jeunes, une structure d’animation pour les adolescents de 11 à 17 ans proposant des activités sportives, culturelles et artistiques aux jeunes de Dourdan et des environs.

Le projet était ambitieux : en 8 jours, il fallait monter intégralement un spectacle d’une demi-heure intégrant des artistes amateurs valides et non-valides. Pour réussir ce pari, deux professeurs de La Possible Echappée sont intervenus pour créer une rencontre artistique basée sur le lien et la rencontre par le mouvement.

En partant d’un travail d’improvisations autour de la marche, des regards, en mettant en place des duos et trios, les artistes enseignants de La Possible Échappée on écrit ce spectacle. Cette démarche artistique  a permis d’impliquer les cinq adolescents et cinq adultes en situation de handicap par un travail de co-construction, avec pour seuls accessoires des tubes en cartons et des rouleaux de papiers recouverts des mots de chacun, tels des parchemins.

Ce projet, fruit d’un travail de réflexion commun, démontre que le vivre ensemble n’est pas utopique, qu’il est possible de créer du dialogue par l’art et la médiation artistique. L’art et la danse sont un moyen d’expression alternatif, qui remet en jeu les fondamentaux du langage et permet d’accepter les particularités de chacun, d’aller vers l’autre quelle que soit sa différence.

Ce spectacle présenté publiquement au Centre culturel René Cassin de Dourdan le dimanche 17 novembre a été accueilli avec succès par un public de plus de 200 personnes. Renforçant le lien entre tous les participants, ce projet ambitieux par ses contraintes temporels et ses enjeux est la preuve que le vivre ensemble est possible, à travers tous les âges avec nos singularités.

Crédit image : Unsplash.

 

shares