LA POSSIBLE ÉCHAPPÉE : UN CHANGEMENT DE REGARD SUR LE HANDICAP

Créée en 2007 par Kathy Mépuis danseuse, chorégraphe, pédagogue, l’association La Possible Échappée permet à toute personne d’avoir accès à la culture, à l’enseignement artistique et aux arts vivants. 

L’art s’invite dans les établissements spécialisés 

D’une part, des personnes en situation de handicap et des professionnels du spectacle créent ensemble des projets artistiques autour de la danse, du théâtre, de la musique, et du mime. En travaillant directement avec des établissements spécialisés, les personnes en situation de handicap physique, psychique et/ou social peuvent développer leur talent au travers d’ateliers artistiques.

La compagnie de danse Regards en Lignes 

D’autre part, pour aller plus loin dans son action, la Possible Échappée a également monté une compagnie de danse Regards en Lignes qui créer des spectacles d’une grande qualité composée d’artistes valides et handicapés. 

Changer le regard sur le handicap 

Afin de changer le regard sur le handicap, La Possible Échappée et sa compagnie de danse Regards en Lignes agissent au sein des entreprises ainsi qu’auprès du grand public. Afin d’agir sur le regard porté sur le handicap, La Possible Échappée propose des représentations artistiques avec sa compagnie de danse Regards en Lignes.

Grâce à la mise en lumière des talents des artistes en situation de handicap et à l’inclusion de ces premiers aux côtés d’artistes valides, la compagnie de danse Regards en Ligne démontre que le handicap n’est pas un “problème”, qu’il peut être source d’innovation et de créativité.

Des artistes d’une grande sensibilité 

À travers ses activités et ses engagements, La Possible Échappée s’implique pour une meilleure inclusion sociale et culturelle des personnes en situation de handicap. Afin de réfléchir collectivement aux questions de l’inclusion sociale et de l’accessibilité à la culture, La Possible Echappée s’est engagée dans différentes structures telles qu’Eucréa et CEMAFORRE qui encouragent le droit à la culture pour tous.

@ Julien Lutt

@ Photo fauteuil : Damien Blondeau