Une compagnie de danse talentueuse 

Créée à Paris en 2016, la Compagnie Regards en Lignes est dirigée et fondée par Kathy Mépuis , danseuse, chorégraphe et pédagogue. Elle est composée d’artistes en situation de handicap et d’artistes valides. 

La Compagnie de danse Regards en Lignes propose un regard différent sur le handicap. Elle efface cette distinction, l’espace est désormais commun. Tous sont des artistes, tous participent à l’écriture chorégraphique. Ainsi naissent des créations poétiques teintées d’humour et de poésie.

 

LES ARTISTES DE LA COMPAGNIE DE DANSE REGARDS EN LIGNES 

François Bentejac
“La danse, ça sert à dire quelque chose avec son corps.”
Je danse depuis longtemps, ma mère me rappelle que quand j’habitais au Brésil, j’avais 5 ans…. je dansais la samba avec mes voisins brésiliens…et après je n’ai jamais arrêté ! Quand je danse avec la compagnie, lors des répétitions et des spectacles, j’ai le sentiment d’être comme avant, comme avant mon AVC …

Je suis danseur au sein de la Compagnie Regards en Lignes depuis 4 ans. J’ai connu La Possible Échappée et la compagnie Regards en Lignes grâce à un chef de service dans mon foyer qui m’a conseillé de rejoindre cette aventure.

Mon plus beau souvenir avec la compagnie Regards en Lignes : c’était à Notre-Dame-de-Paris lors de la Nuit du Handicap en 2018: c’était beau et j’avais un beau T-shirt bleu !

Simon Chaboche
” La danse, c’est toute ma vie.”
J’ai toujours aimé danser. Avec Kathy Mépuis (fondatrice de La Possible Échappée et directrice artistique), j’ai découvert la danse avec d’autres danseurs. J’ai appris à répéter pour danser. Devant un public, c’est différent. C’est comme un travail et j’aime beaucoup. Je danse, je fais des «improvisations», j’apprends de nouveaux gestes, comment se déplacer tous ensemble. Je fais aussi seul “le Duo Complicité” avec Lila Aldelmoumène qui est danseuse.

Cela fait à peu près six ans que je fais partie de La Possible Échappée. Je travaille en ESAT & je continue la danse en parallèle. En faisant partie de la compagnie, ce qui est important c'est que l’on se regarde mutuellement, que l’on fasse attention aux autres. C’est grâce à cela que c’est beau. Il y a de la musique, parfois des instruments de musique : c’est vraiment bien. Tout ce qu’on fait a été décidé ensemble avec tous les danseurs.

Avec Regards en Lignes, je suis un danseur à part entière. Lorsque c’est la fin de la représentation et que les spectateurs applaudissent, je suis fier et très heureux.

Chloé Dumourier
“Grâce à la danse, j’arrive enfin à m’exprimer.”
Je suis danseuse et je fais partie de la compagnie Regards en Lignes depuis le tout début. Avant la création de la compagnie, je faisais déjà partie de l’association La Possible Échappée : cela fera 6 ans en décembre 2018 !

J’ai connu La Possible Échappée lors de la diffusion d'un documentaire au CITL d'Asnières où je vais depuis plusieurs années.

En faisant partie de la compagnie Regards en Lignes, je me révèle notamment durant les séances de répétition. Pour moi, la compagnie Regards en Lignes permet de changer le regard des autres sur mon handicap.

© Julien Lutt

Lila Aldelmoumène
“La danse permet de retranscrire des émotions fortes.”
Danseuse et chorégraphe avec la Possible Echappée notamment sur la création Nüka (2015) et Colloque Babel (2018), je me suis formée au Conservatoire National de Région de Paris. Je travaille avec les chorégraphes Christian Bourigault, Nassera Belaza, Nadège Mac Lay et interprète le répertoire de Dominique Bagouet avec Priscilla Danton.

Diplômée d’Etat en danse contemporaine depuis 2009, je suis professeur dans les conservatoires de la Ville de Paris et participe aussi à l'organisation d'ateliers pédagogiques avec La Possible Échappée. Je mène aussi plusieurs projets PEAC (Parcours d'Éducation Artistique et Culturel) pour des écoles maternelles et primaires.

© Damien Blondeau

Marc Marchand
” La danse, c’est une vraie passion.”
Je danse depuis l'âge de 5 ans. La danse est une vraie passion.

Je suis à la fois danseur, marionnettiste et comédien. Je travaille au sein de la compagnie de danse Regards en Lignes depuis janvier 2018 et j’en suis très heureux.

Je suis particulièrement fier de mettre mes compétences et connaissances artistiques ainsi que ma sensibilité au profit d’une cause aussi belle que celle de La Possible Échappée.

Travailler avec des personnes en situation de handicap, c’est très différent mais tellement enrichissant.

Dominique Cattani
“Mon métier : faire vivre les marionnettes et transmettre des émotions fortes.”
Marionnettiste & metteur en scène, j'ai une formation aux Arts et métiers du spectacle à l'université d'Aix en Provence.

J'ai intègré les Compagnies ln Pulverem Reverteris, Les Foules du dedans et Cithéa ainsi que la compagnie de danse Regards en Lignes.

Manipulateur d'objets et de marionnettes, je participe à la création chorégraphique de la compagnie de danse Regards en Lignes.

© Julien Lutt

Adrien Frasse-Sombet
“Faire dialoguer les gestes avec les sons, lire sur les visages les émotions.”
Je joue du violoncelle depuis l'âge de 4 ans. Je suis violoncelliste pour la compagnie de danse Regards en Lignes et pour La Possible Échappée lors d’ateliers pédagogiques. Mon rôle est de faire le lien entre la danse et la musique. Je travaille avec la Possible Échappée depuis 10 ans. Le travail avec la compagnie de danse Regards en Lignes est très épanouissant. Chaque fois que nous répétons et que nous sommes en représentation, nous partageons des émotions fortes.

L'idée de La Possible Échappée et de sa compagnie de danse Regards en Lignes est d'abolir les frontières entre les êtres. Nous ne faisons plus qu'un. La musique porte à la fois les danseurs qui donnent le meilleur d'eux-même mais aussi les spectateurs. La compagnie de danse Regards en Lignes crée des projets chorégraphiques de grande qualité qui ne peuvent laisser place à de l’amateurisme. Le plaisir et le sérieux sont au centre de la démarche de co-création.

Margot Salles
“Danser pour exprimer son monde intérieur.”
Je danse depuis l'âge de 5 ans. J'ai été formée professionnellement au Junior Ballet d'Aquitaine et suis désormais professeur de danse contemporaine depuis un peu plus d'un an.

J'ai intégré la compagnie de danse Regards en Lignes depuis juin 2018 sur les recommandations de Sophie Ardillon (ma formatrice). Je suis donc danseuse au sein de cette compagnie.

Je suis fière de participer aux réalisations de La Possible Échappée et de sa compagnie de danse Regards en Lignes. La compagnie Regards en Lignes se nourrit des personnalités diverses qui la composent pour mener un travail de création ambitieux qui offre la possibilité aux danseurs, amateurs et professionnels, valides ou en situation de handicap, d'exprimer leur monde intérieur. Je suis particulièrement fière de faire partie de cette aventure !

Crédit photo bandeau: Julien Lutt